WebP, un format de Google pour remplacer JPEG

Le nouveau format de fichier graphique inventé par Google veut concurrencer le JPEG avec un nouveau format offrant plus de possibilités dont la transparence et l'animation.

WebP (prononcer "wepy") est plus efficace que JPEG et permet une décompression plus rapide. Destiné aux images à inclure dans les pages Web, il permettra un chargement et un affichage plus rapide et s'inscrit d'ailleurs dans la politique de Google d'accélération du Web.
Il est fourni sous licence libre.

Technique

Le procédé est destructif, au contraire de PNG: plus on augmente le taux de compression et plus l'image perd en précision.

Le fichier conteneur est dérivé du format Resource Interchange File Format ou RIFF. Il est déjà utilisé par les les fichiers AVI et les fichiers de sons WAV. Il ajoute 20 octets par image et est extensible. On peut mettre plusieurs images dans un fichier et ainsi créer des animations.

Le procédé de compression est basé sur le codec VP8 de WebM. Le codage prédictif utilise les codes de pixels voisins à un block pour prévoir les valeurs dans le block et encode seulement les différences entre les valeurs trouvée et les valeurs prédites.

La transparence n'est pas supportée mais le sera dans une future version. JPEG ne la supporte pas.

Comparaison avec JPEG

Google à fourni plusieurs exemples comparatifs.
En premier lieu une image au format JPEG. Elle fait 1175642 octets.
Puis une image WebP . Elle fait 864134 octets.


JPEG

WebP

Les images ont été capturées et transformées en PNG qui est non destructif et donc affiche tous les détails de l'image dans chaque format.

Une comparaison avec JPEG 2000 montre aussi un avantage pour WebP.

Quelle compatibilité?

Il faudra des années avant qu'il ne devienne un standard du Web. Pour répondre à ce problème, Google propose aux webmasters de tester si le navigateur supporte le format, et si c'est le cas, de charger une image WebP. Quelque chose qui est tout à fait envisageable sur les pages contenant des galeries d'images.

En 2014, WebP est reconnu seulement par Chrome et Opera, qui utilisent le même moteur de rendu Blink (dérivé de WebKit). Facebook utilise ce format, mais comme tous les sites qui veulent le faire, il a installé un script pour charger la même image en PNG ou JPEG pour les utilisateurs d'autres navigateurs.

Noter aussi que les ordinateurs supportant déjà WebM supporteront aussi WebP.

Plus d'information