Actualité de la programmation en 2010

Google offre WindowBuilder à Eclipse

WindowBuilder est l'outil de construction d'interfaces pour applications Java le plus utilisé. Il était devenu la propriété de Google après l'acquisition d'Instantiations en août 2010.
Il fera maintenant partie d'Eclipse ainsi que CodePro Profiler qui sert à optimiser les applications.
La valeur de ces deux logiciels offerts à la Fondation Eclipse par Google est estimée à 5 millions de dollars.
WindowBuilder permet de construire des interface basées sur Swing, SWT, Google Web Toolkit, entre autres.
La note d'information.
17 décembre 2010.

Applications Linux portables avec CDE

CDE est un un outil permettant de créer le package d'une application avec son code, ses données de départ et son environnement de telle façon qu'elle puisse fonctionner sur tout système Linux sans que l'on ait à craindre un problème de dépendances, comme cela se passe souvent avec les programmes ordinaires.
CDE. Code, instructions et vidéos.
13 novembre 2010.

Concours de réalité augmentée

Qualcom lance un concours d'application en réalité augmentée sur Android doté de 200 000 $ de prix...
Ce concours est ouvert à tous sauf aux résidents de quelques pays dont le Québec. Le vainqueur du concours remportera 125000 $. Il faut présenter son projet avant le 7 janvier 2011.
Et pour réaliser ce genre d'application, Qualcom fournit aussi un SDK de réalité augmentée.
Le concours.
5 octobre 2010.

Unity 3

La plateforme de développement de jeux universelle pour ordinateurs et mobiles passe à la version 3.
Elle permet de réaliser de superbes décors en 3D avec un nouvel effet de lumière réaliste.
Compatible avec iOS et Android.
28 septembre 2010.

Qt 4.7

QtQuick fait son apparition, c'est un kit de création d'interfaces en utilisant QML, le langage de description, JavaScript, une framework et QtCreator, l'interface de développement.
Qtnetwork permet de savoir si l'application est en ligne ou non.
QtWebkit offre aussi de nouvelles fonctions.
Arstechnica le trouve "terrific".
Le 21 septembre 2010.

Apple modifie la clause 3.3.1 et ouvre iOS aux frameworks externes

Le 9 septembre 2010, Apple a abandonné toute restriction sur les outils utilisables pour réaliser des applications pour l'iOS et l'AppStore.

La clause 3.3.1 indiquait que seul les logiciels écrits en Objective C, C++ ou JavaScript pouvait être inclus sur l'AppStore. Aucune sur-couche et aucun framework n'était autorisé.

3.3.1 — Les applications peuvent seulement utiliser les APIs Documentées de la manière prescrite par Apple et ne doivent pas utiliser ou appeller d'APIs privées. Les applications doivent être écrites originellement en Objective-C, C, C++ ou JavaScript tel qu'il est exécuté par le moteur Webkit de l'OS de l'iPhone, et seulement le code écrit en C, C++, et Objective-C peut être compilé et lié directement aux APIs Documentées (donc les applications liées aux APIs Documentées par l'intermédiaire d'une conversion ou d'une surcouche ou outil de compatibilité sont interdites).

Eviter la création d'un sous-standard

La raison de cette restriction antétieure était que la firme craignait qu'un framework prenne de l'importance, surtout s'il est portable, ce qui est le cas de Flash, et que les programmeurs ne ciblent le framework plutôt que le mobile lui-même.
Ce qui aurait une conséquence négative: c'est l'éditeur du framework qui décidera des nouvelles fonctionnalités et ce que le fabricant offrira avec l'appareil ne sera pris en compte que quand le framework évoluera. Apple voulait on contraire marquer la différence avec la concurrence par l'exploitation des capacités propres à l'iPhone.
En interdisant l'emploi de frameworks autre que ceux d'Apple, la clause 3.3.1 bloquait cette éventualité. Cette contrainte a maintenant été abandonnée.

Compatibilité

Par ailleurs les frameworks ont surtout l'avantage de réutiliser le code sur des mobiles différents, ce qui n'intéresse pas Apple, ni en fait les utilisateurs de l'iPhone. Cela n'intéresse que les programmeurs.
Les programmeurs devaient donc passer au langage Objective-C (ou C++), et utiliser directement les API fournies par Apple.

9 septembre 2010.

Wolfenstein open source

ID software a ajoute deux logiciel en open sources à coté de Quake et Doom: Return to Castle Wolfenstein and Wolfenstein: Enemy Territory.
13 août 2010.

Oracle poursuit Google pour son utilisation de Java

On pensait que Java était plus libre que .NET, mais depuis l'acquisition de Sun son créateur par Oracle, les choses semblent avoir changé.
Que reproche Oracle à Google, qui lui a fait pourtant une grande promotion en adoptant Java comme langage de programmation par défaut sur le système d'exploitation Android?
Le fait que l'implémentation de Java dans Android soit différente du standard, notamment sur la machine virtuelle Dalvik, et qu'ainsi il entre en compétition avec la plateforme Java sur mobiles avec des applications non standard.
La plainte.
13 août 2010.

Gagner de l'argent avec un navigateur

Une nouvelle source de revenu pour les programmeurs et hackers: trouvee une faille de sécurité dans un navigateur.
Mozilla: 3000$ dans le programme Bug Bounty.
Chrome: 3133.7$ dans la Security Page. Ou seulement 500$ pour les bogues moins importantes.
Bill Gates lorsqu'il était étudiant se faisait offrir l'informatique gratuitement en trouvant des bogues dans les sytèmes d'exploitation. En fait, il en trouvait tant que le fournisseur s'en est lassé et à préférer arrêter les frais.
21 juillet 2010.

PHP sur Android

Grâce à Scripting Layer Android (SL4A) qui permet de faire fonctionner différents langages de script sur Android (nativement conçu pour Java) il est possible de faire fonctionner des application PHP sous ce système.
Le projet PHP pour Android de Irontec est en cours de développement et prévoit une interface entre PHP et l'API Java de Android.
Cela permettra aux webmaster de porter leurs applications sur le système d'exploitation le plus prometteur sur mobiles.
Le code source.
Vidéo de démonstration.
16 juillet 2010.

Concours Windows Phone 7, premier prix: l'estime de Microsoft!

Microsoft France à son tour (après Google et Samsung) lance localement un concours d'applications pour téléphone mobile, en l'occurence pour Windows Phone 7. Un jury a été réuni pour sélectionner les meilleures applications.
Les applications seront basées sur Silverlight ou XNA.
Aucune mention de récompense ou de prix quelconque. Apparemment les meilleurs auront l'estime de Microsoft.
Participer au concours.
12 juillet 2010.

Linaro veut simplifier la vie des programmeurs de mobiles

Cette initiative regroupe les principaux fabricants concerné par les mobiles fonctionnant sous Linux: Arm, Texas Instruments, IBM, Ericsson, Samsung, Freescale.
Et cela s'appliquera aux systèmes basés sur Linux, à savoir Android, MeeGo, webOS.
Le but est de produire des outils de développement open source fonctionnant sur tous les systèmes et testés régulièrement sur chacun d'eux.
Annonce.
Linaro.
3 juin 2010.

RDS : Un outil pour programmer les robots

Le Robotics Development Studio de Microsoft est disponible depuis 2007, a été téléchargé un million de fois et a 60 000 utilisateurs réguliers. Mais la version complète était payante. Microsoft a décidé de la distribuer gratuitement dorénavant et de rendre le code source des exempls d'applications et des modules.
L'interface visuelle de cet outil permet d'associer des actions aux éléments composant le robot et un simulateur d'environnement permet de recréer un monde en 3D dans lequel on peut tester son comportement.
Il est compatible avec notamment iRobot, LEGO Mindstorms, Coroware...
Il existe d'autre plateformes pour programmer des robots, dont ROS de Willow Garage et pour la conception matérielle, Arduino.
21 mai 2010.

Le SDK Native Client est disponible

Il comprend tout ce qu'il faut pour démarrer un application native fonctionnant dans le navigateur:
- Le compilateur GCC adapté.
- Des librairies comme zlib.
- Des exemples de code.
Vos applications écrites en C ou C++ peuvent fonctionner sous Chromium, le version open source de développement de Chrome.
Télécharger le SDK
12 mai 2010.

L'empire du mobile contre-attaque

Apple lance l'iPhone 4 et avec celui-ci une nouvelle règle est imposée aux développeurs d'applications pour iPhone: seuls les outils de développement désignés par Apple pourront être utilisés pour qu'une application soit acceptée par l'App Store. Et seuls les langages Objective C, C, C++ et JavaScript seront acceptés pour le code source.
Le but est d'empêcher qu'une application écrite pour l'iPhone puisse être réutilisée sur d'autres systèmes, comme Android de Google ou Mobile 7 de Microsoft. Ou selon Steve Jobs, le but est d'éviter qu'un outil de développement ne devienne le standard de fait pour la programmation sur iPhone et autres mobiles. (Ref).
Pour ce faire on veut exclure plusieurs outils de développements:
- MonoTouch qui compile du C# sur tous mobiles.
- Flash-to-iPhone dans CS5 de Adobe qui est inter-plateforme également.
- Titanium. Un framework multi plateformes.
- Unity, une plateforme de développement de jeux. Peut produire du code C, mais les developpeurs C# resteront devant la porte.
Le langage Scriptol qui génère du code C++, se voit ainsi offrir un nouveau marché Apple.
9 avril 2010.

Les 25 erreurs de programmation les plus graves

Car elles entraînent des failles de sécurité et permettent à des script malveillants de s'infiltrer dans le système.
Elles ont été répertoriées par un groupe d'experts et publiées sur le site Common Weakness Enumeration.
Les principales: les scripts entre intersites, les commandes SQL non encadrées permettant l'injection de code, la copie de mémoire tampon sans contrôle de la taille, l'absence de contrôle à l'accès, etc...
Une liste à étudier avec soin pour toute application reliée à Internet.
18 février 2010.

Des programmes pour tous les mobiles

Wholesale Applications Community est un consortium d'opérateurs de tous pays qui comprend AT&T, Orange, Verizon, Sprint entre autres lance une plateforme commune d'applications de sorte de permettre aux développeurs de créer une application unique qui fonctionnera sur tous les systèmes et ils sont nombreux: MeeGo, Android, iPhone, Windows Mobile 7, Symbian, WebOS et autres...
Pour parvenir à ce résultats, WAC s'appuie sur deux plateformes:

  1. Bondi. Un runtime pour les appareils mobiles compatible avec la spécification Widgets du W3C. Remplacé par Tizen.
  2. WAC. Un SDK pour réaliser des widgets.

Les applications Web conçues comme des widgets que l'on ajoute sur tous les systèmes, c'est une idée qui peut fonctionner. Par ailleurs, le support de HTML 5 permettant de transformer les pages en applications Web devra aussi faciliter l'universalité des logiciels.
16 février 2010.

MeeGo, nouvel OS par Intel et Nokia

Intel et Nokia ont annoncé aujourd'hui un partenariat pour une plateforme commune basée se Linux, mais qui sera aussi la fusion de deux systèmes pour mobile existants: Moblin (Intel) et Maemo (Nokia) remplacés tous deux par MeeGo hébergé par la Linux Foundation..
MeeGo va hériter des outils de Maemo, donc le runtime Qt et son IDE Qt Creator. Cela permettra de traduire des applications locales sous Qt plus facilement sur mobiles. Il est open source.
Cela fait un OS de plus pour netbooks et mobiles, à coté de Android, WebOS, Windows pour mobiles, Symbian...
15 février 2010.

HipHop, un PHP 80% plus rapide

Et c'est Facebook qui a accompli cette réécriture du runtime, auquel s'ajoute un compilateur. La consommation de temps du processeur se trouve réduite de 50%. On peut s'attendre à ce que les hébergeurs adoptent en nombre cette version accélérée de PHP, car le code source sera fourni gratuitement par Facebook.
HipHop convertit PHP en C++ qui est compilé en langage machine. C'est donc du code binaire qui s'exécute.
News par Facebook.
Télécharger le code source. Pour Linux.
2 février 2010.

Gagner 500 $ en trouvant des bogues

Google vous offre 500$ si vous parvenez à identifier une faille de sécurité dans le navigateur Chrome. La prime peut même se monter à 1337$ si la faille est particulièrement critique!
Cela s'adresse aux contributeurs habituels au code de Chromium aussi bien qu'à toute personne extérieure qui voudrait y contribuer.
Les réponses à vos questions sont données dans la FAQ du blog Chromium.
30 janvier 2010.

Developper en PHP pour WebOS de Palm

WebOS constitue pour les développeurs une autre possibilité de créer des applications mobiles, à coté de Android, iPhone, MeeGo et Windows Mobile 7. Il est maintenant possible de participer gratuitement (et pour certain temps) au programme de développement sur WebOS. L'ajout d'une application au catalogue coûte cependant 50 dollars.
On peut réaliser une application en PHP, Java ou autres langages, et avec l'IDE Eclipse.
L'avenir de Palm toutefois est incertain et par conséquent il en est de même pour WebOs.
9 janvier 2010.

Quel compilateur C++ choisir?

Selon l'article de Agner Fog, le meilleur compilateur pour les applications critiques requérant une optimisation parfaite est celui d'Intel. Cependant, ce compilateur à un gros défaut: il génère un code en plusieurs versions, une version optimale qui est activée sur les processeurs d'Intel, et une version délibéremment ralentie pour les processeurs AMD!
Cela a fait l'objet d'un procès perdu par Intel ainsi qu'une plainte antitrust par la commission fédérale du commerce (FTC).
10 janvier 2010.

Autres nouvelles...

Diaspora est une alternative open source à Facebook. Le code à été rendu public le 15 septembre et les développeurs peuvent maintenant y contribuer.
Diaspora. 16 septembre 2010.

CoApp, gestionnaire de mise à jour sous Windows. Windows lance un projet de gestion des logiciels et mises à jour open source, sur les modèles existant sous Linux (apt). Cela devrait faciliter le port sous Windows de logiciels open source fonctionnant sur Linux.
CoApp.Common Open Source Application Publishing Platform.9 avril 2010.

Actualité de la programmation en 2009

Actualité de la programmation en 2008