Intelligence artificielle appliquée

Minority Report ou Crush

Crush, Criminal Reduction Utilising Statistical History (Réduction des crimes par l’utilisation d’historique statistique), est une version informatique du précog du film Minority Report.

Dans le film de science fiction de Steven Spielberg, la criminalité à disparu du monde à venir parce que les précogs ayant la capacité de prévoir où et quand un crime va se commettre, le futur meurtrier se voit arrêté avant d’avoir pu passer à l’acte.

Et c’est exactement ce que fait Crush, un logiciel qu’IBM a mis des années à mettre au point.

Ce logiciel se base sur les données suivantes:

Et tout cela lui permet d’obtenir les probabilités qu’un crime se commette en un lieu et un moment donné!

Cela donne des résultats. Selon le journal The Observer, l’utilisation du logiciel a permis de faire tomber la criminalité de 30% dans la ville de Memphis. Les policiers étaient sur place le plus souvent avant que le crime ne se commette.

Vidéo surveillance intelligente

Behavioral Analytics est selon son fabricant un système de surveillance par vidéo qui raisonne comme un cerveau humain et peut identifier les comportements suspects.

La société BRS Labs estime avoir mis au point un système  intelligent qui dispense d’avoir du personnel posté en permanence derrière des écrans.

Or l’installation progressive de caméras dans les villes pour combattre la criminalité, rend un tel système de plus en plus indispensable.

Behavioral Analytics, traduisons par analyseur comportemental, utilise des techniques cognitives d’intelligence artificielle couplées aux données visuelles fournies par les caméras.
Il repose sur un framework nommé AISight pour l’apprentissage automatique et la vision artificielle.

Celui lui permet d’analyser une scène et d’y identifier les actes criminels. Il n’a pas besoin d’assistance humaine ni de programmation ou d’une forme apprentissage externe quelconque. En fait il réalise son propre apprentissage de façon autonome en mémorisant les images quotidiennes que lui fournissent les caméras. A partir de là, il peut à partir des scènes ordinaires identifier celles qui ne le sont pas: agression, vandalisme, etc…

Le fabricant souligne la différence entre un système d’intelligence artificielle basé sur des règles et un système cognitif: Le second n’est pas prédéterminé. Il peut continuellement apprendre et se développer, analyser des millions de scènes et en tirer un enseignement. Il est aussi beaucoup plus économique car ne nécessitant pas de programmation spécifique.

Le système est prêt pour équiper les parkings, banques, aéroports, centres nucléaires, entrepôts, zones urbaines, et tout ce qui mérite d’être surveillé.

BRS Labs.

Documents

Diffbot est une sorte de robot qui lit des pages Web, grâce à des techniques de reconnaissance des formes. L'API est destinée aux applications Web, mais peut être utilisée en robotique aussi bien.