La promotion d'un site Web par RSS

Le terme RSS est souvent utilisé par simplification pour désigner les formats de syndication de site ou de blog, lesquels sont cependant variés. Quelques uns sont devenus populaires: Really Simple Syndication, RDF Site Summary et Atom.
La syndication est mise à profit par les agences de nouvelles (Reuters, AFP) les magazines en ligne... Et bientôt vous le ferez vous-même! Pour que l'on connaisse vos articles et pour que vous obteniez des backlinks principalement, c'est un outil de référencement mais il y a bien d'autres utilisations...

Les utilisations de RSS

A coté des articles et des nouvelles, RSS se généralise et on lui trouve chaque jour de nouvelles utilisations.
Une entreprise lance un nouveau produit, l'information devient un élément de flux. Un site diffuse des petites annonces, c'est pratique de les placer dans un fichier de flux en guise de journal aisément distribuable. On veut faire connaître les changements à l'intérieur d'un site, ou d'un logiciel, on en publie la liste dans un flux. De même pour les rapports de bogues, ou les échéances concernant un produit. Rien n'interdit de lui trouver de nouvelles applications.
Cela fait que sur un site important on ne trouve plus un fichier RSS, mais une quantité selon les différentes utilisations. A titre d'exemple, le site Sourceforge.net qui propose un flux pour les nouveaux projets, pour les plus visités, pour les catégories de projets, etc.
Le format RSS permet de nombreuses extensions à partir d'une base standard dont on va donner la description.

Description générale

Il est intéressant de voir à quel point le format RSS 2.0 semble simple. Il se contente d'une structure générale minimale qui est la suivante:

<rss>
    <channel>
        <item> </item>
        <item> </item>
        ...
    </channel>
</rss>

Le conteneur racine est rss. Il spécifie un canal qui est le site Web et une liste d'items correspondant aux articles ou tout autre contenu dont on fait la promotion.
Le channel et chaque item contiennent une liste de balises descriptives qui sont les mêmes:

<title> Le titre de l'article.
<link> L'URL.
<description> Un résumé.
<pubDate> Optionnellement la date de publication.

Cela nous donne la structure d'ensemble suivante, plus détaillée mais qui reste simple néanmoins:

<channel>
    <title> ... </title>
    <link> ... </link>
    <description> ... </description>
    <item>
       <title> ... </title>
       <link> ... </link>
       <description> ... </description>
    </item>
    <item>
        ... 
    </item>
    etc.
</channel>

On se dit que la programmation d'un script pour en extraire l'information d'un format si élémentaire, ou pour afficher le flux lui-même, ne devrait pas être très compliquée! En fait des scripts tout faits sont fournis sur ce site, il sont donnés dans la section ressources en fin de page.
Le format de base peut être étendu avec des modules spécialisés.
Nous avons décrit le format RSS 2.0, dont la specification en français est hébergée sur ce site mais il existe d'autres formats.

Choisir un format

Même si on se limite aux trois principaux formats, c'est un dilemme pour le webmaster, quel format doit-il utiliser?
En simplifiant un peu, voici les avantages de chaque format:

  1. RSS 2.0
    Il est très simple et extensible et convient à tous les usages.
  2. Atom
    ll est précis et sans ambiguïtés et peut être traité automatiquement par des logiciels élaborés.
  3. RSS RDF 1.0
    Il est conçu pour l'intégration au Web sémantique et à ses outils en ligne.

Pour une comparaison plus détaillée de ces formats, voir l'article "Quel Format de Syndication Choisir?".

Les outils

Quel que soit le format, de nombreux outils existent pour afficher ou générer automatiquement un fil de syndication.

Affichage

L'affichage d'un flux RSS peut se faire par un navigateur récent, qui reconnaît (presque) automatiquement la présence d'un fichier et dispense donc des aggrégateurs spécialisés.
Mais on peut vouloir aussi afficher le flux à l'intérieur d'une page, que ce soit celui du site même ou l'actualité provenant d'un autre site. Pour ce faire plusieurs scripts sont fournis sur ce site, donc un lecteur commun qui reconnaît les trois formats mentionnés.

Génération

Si votre site est un blog ou un CMS, et donc que vous utilisez un logiciel de gestion de page comme Dotclear, Joomla, etc. vous disposez d'emblée d'une fonction de génération de flux.
Mais ceux-ci ont un inconvénient, trop rudimentaires il se bornent à donner la liste des 15 derniers billets ou articles et ne permettent aucune sélection.
Pour pourvoir aller plus loin, et choisir les éléments à promouvoir et composer soi-même le flux, un logiciel sans équivalent est disponible sur Scriptol.fr, c'est l'éditeur ARA.

Validation

Si vous voulez être certain que votre fichier est bien formé, et au format XML strict, une phase de validation peut être passée si l'on veut. Des valideurs RSS sont disponibles en ligne dont le Feed Validator.

Faire apparaître le flux

Une fois le fichier généré, validé, placé sur le site, il reste à faire connaître aux navigateurs son existence.

Une petite modification doit être apportée à la page d'accueil (ou la page de dossier) du site, pour les navigateurs récents qui affichent les flux RSS.
A l'intérieur de la section HEAD de la page, ajoutez la ligne suivante:

<link rel="alternate" type="application/rss+xml"
      href="http://www.scriptol.fr/rss.xml" title="Votre titre">

Bien sûr, vous remplacez scriptol.fr pour le domaine de votre site, ainsi que le nom du fichier et le titre.
Si le format du fichier est atom, vous remplacez également rss+xml par:

atom+xml

Pour vos lecteurs, ajoutez un lien sur le fichier à l'aide d'une image, petite ou grande .

<a href="http://www.scriptol.fr/rss.xml><img src="rss.gif">Votre texte</a>

Il ne vous reste plus qu'à faire connaître l'existence du flux à la communauté du Web, quelques pistes ci-dessous...

RSS, outil de promotion

Vous pensez que vos articles reflêtent l'actualité, fournissent des informations uniques. Les aggrégateurs de news sont là pour les faire connaître. Wikio pour les blogs par exemple, extraie l'information des flux RSS et classe automatiquement les billets dans la bonne catégorie.

Autour de RSS, de nombreux services se sont développés: les annuaires de flux généraux et spécialisés ou vous inscrivez vous-même votre flux, les moteurs de recherche spécialisé ou appartenant à un site de social networking.

RSS a été un des composants essentiels du Web 2.0. Outil de référencement indispensable, il permettait d'augmenter le trafic de votre site et d'obtenir des backlinks. Même s'il est toujours utile pour certains types de sites qui ont besoin de faire connaître leur actualité auprès d'un public concerné, son intérêt est moins évident de nos jour.

Participer à la blogosphère

Oeuvrant toujours en silence, le W3C, l'organisme qui définit les standard du Web, dont HTML et XML, développe un projet dont on parle peu, mais qui dont les applications apparaissent peu à peu cependant, c'est le Web sémantique. Il s'agit de donner la signification des pages du Web, ce à quoi elles servent, leur contexte, sous une forme que l'ordinateur puisse traiter. Elle à déjà plusieurs standards dont le format RDF qui est très répandu.

Les autres composants de la blogosphère sont OPML qui décrit un plan, un sommaire, une liste de flux, le menu d'un site Web et permet donc de le diffuser, le blogroll, la liste des blogs favoris, que l'on peut promouvoir par un flux RSS et autres formats.

Le podcast consiste à héberger des fichiers audio et vidéo sur un site, et pour les faire connaître on utilise la syndication. Dans ce cas le fichier RSS fournit le lien, le titre, la date, une description de chaque fichier vidéo ou audio. Grâce à ce que l'on appelle podcasting il est ainsi possible de télécharger directement les morceaux choisis à partir du flux publicitaire.

Pour le bloggeur, tout ceci est un peu dépassé par l'utilisation de sites sociaux comme Twitter et Facebook qui rendent le même type de services sans avoir à gérer des formats compliqués, mais pour le site commercial ou professionnel, RSS est un moyen d'information essentiel.