Quel sera le prochain produit d'Apple?

Le temps des pommes

Le CEO de Google le reconnait, Apple est l'entreprise qui a su le mieux innover et proposer avant toutes les autres les objets dont les utilisateurs avaient besoin.
Cela depuis son origine avec l'Apple ][.
La première publicité télévisuelle pour MacIntosh évoquait 1984, le livre d'Orwell. L'idée était que la compagnie apportait la liberté. Mais ce qu'elle apportait en réalité, c'était le rêve. C'est pourquoi elle a un tel succès en Chine.

De l'Apple II à l'IPad

Mac de 1984 face au Xerox Star avec interface graphique en 1981
Mac de 1984 face au Xerox Star avec interface graphique de 1981

La compagnie Xerox lui ayant offert une visite de son centre de recherche à Palo Alto en 1979, Steve Jobs y découvre le Xerox Alto (créé en 1973) doté de la première interface graphique et d'un instrument inédit, surnommé la souris.
Les démonstrateurs ont été étonnés de voir que le visiteur comprenait tout de suite ce que représentaient ces technologies alors que leurs propres dirigeants n'y trouvaient aucun intérêt.
Immédiatement Jobs veut les mettre en application ce qui va donner naissance au Lisa en 1983 puis au MacIntosh en 1984.
Contrairement à ce que l'on dit, Apple n'avait pas licencié l'interface et en fait Xerox lui a fait un procès en 1990.

Le Xerox Alto était destiné à un usage interne et aux universités, des milliers d'exemplaires en ont été produit, mais aucun intérêt commercial n'avait été envisagé.
On voit ici ce qui fait le secret d'Apple: les nouvelles technologies sont mises en pratique pour créer de nouveaux produits pour le public. Cela se retrouvera tout au long de l'histoire de la firme, et dernièrement avec l'iPhone puis l'iPad.

Les succès technologiques

Les succès d'Apple sont aussi les succès de Steve Jobs. La firme s'est retrouvée au bord de la faillite avant son retour en 1997. Il apporte avec lui un nouveau système d'exploitation et sa capacité à imaginer des produits populaires.

Les échecs

On voit que les succès sont souvent de nouvelles expériences qui ont tiré la leçon des échecs: Le MacIntosh est un Lisa plus léger et abordable, l'iPhone est un Newton plus proche de l'utilisateur moyen.

La méthode Apple

Apple en est arrivée au cours du temps aux systèmes les plus fermés, surtout dans le domaine des mobiles où iOS et les conditions d'accès à l'AppStore sont très restrictives, face aux systèmes ouverts que sont Android, FirefoxOS, Tizen.
Tim Bray, Developer Advocate de Google pour Android et qui a travaillé pour le W3C.

La vision de l'iPhone sur l'avenir de l'Internet mobile refuse la controverse, le sexe, et la liberté d'expression, mais inclut des limites strictes sur qui peut savoir quoi et qui sait quoi. C'est un jardin clôt stérile à la Disney entouré d'avocats aux dents aigües. Les gens qui créent les applications sont soumis au bon plaisir du seigneur et craignent son courroux. Je hais cela.
Apple apparemment pense que vous pouvez obtenir les avantages d'Internet tandis qu'en même temps vous êtes en train de contrôler quels programmes peuvent tourner et quelles parties de la pile peuvent être accessibles et ce que les développeurs peuvent dire aux autres. Je pense qu'ils se trompent et voit mon travail comme une chance de le prouver.

Apple est aussi une des rares entreprises à faire des procès alors qu'elle se porte bien. Microsoft fait des procès dans le domaine des mobiles ou ses parts de marchés sont insignifiantes. Yahoo! fait un procès à Facebook quand son activité était en chute libre. SCO pour obtenir des revenus de brevets qu'elle ne possédait pas quand elle tombait en faillite. La procédure est généralement le dernier recours d'une entreprise en faillite. Mais Apple qui fait la guerre contre les "copies" de l'iPhone sans être vraiment menacée.
L'article Apple contre Android (lien plus bas) fournit un historique pour y voir pourquoi.

Le prochain produit d'Apple

Après le succès gigantesque de l'iPhone et de l'iPad, on se demande quel nouveau produit Apple pourra lancer pour poursuivre sa croissance. Le montre connectée était vue comme un de ces nouveau projets, mais le nombre de produits concurrents fait qu'il sera impossible de connaître le succès sur ce marché.
En fait, Apple explore plusieurs pistes...
Les appareils médicaux avec notamment un appareil doté de senseurs capable d'anticiper une crise cardiaque. Un spécialiste du son travaille sur cet appareil qui se basera sur le son produit par l'écoulement du flot sanguin pour détecter les changements anormaux. On se souvient que Steve Jobs, dans ses dernières heures, se plaignait que le design du masque à oxygène qu'on lui mettait sur la bouche était excécrable. Ce serait donc accomplir son voeu que d'entrer dans le domaine médical.

Apple a aussi fait de nombreuses acquisition (pour 500 millions de dollars au dernier trimestre 2013) dans le domaine du logiciel.
On ne sait pas encore ce que sera le choix qu'Apple fera pour son prochain produit majeur, mais si cela passe par une acquisition, ce ne sera pas la méthode Steve Jobs. Et s'il n'apporte pas du rêve, ce n'est pas non plus un vrai produit Apple.

Apple va-t-elle construire une voiture électrique? Cette rumeur s'est répandue après que la firme ait engagé des quantité d'ingénieurs dans le domaine des batteries et de l'automobile, notamment chez Tesla. Cela est improbable comme comme l'explique un article de JL Gassée du fait que l'automobile est nettement moins profitable que l'informatique. Les revenus d'Apple sont supérieurs à ceux de Général motor. Mais il y a beaucoup a faire dans les applications mobiles dans une voiture, électrique ou non. Et pour l'amélioration des batteries.

Voir aussi