Quelle licence pour mon logiciel open source?

Les règles et permissions définies dans les licences logicielles open source les plus fréquemment utilisées.

Ce tableau est établit pour vous aider à choisir une licence pour votre logiciel ou pour savoir ce que vous avez le droit de faire avec un code source tiers. Il ne dispense pas de lire attentivement la licence choisie pour en connaître tous les termes, car la comparaison est limitée aux règles cruciales. Certaines contiennent des dispositions concernant les brevets éventuellement utiles pour la distribution aux states.

  GPL 2 GPL 3 MIT BSD CDDL MPL 2.0 Apache 2.0 LGPL 3 EPL APSL Affero
Origine FSF FSF MIT UC Sun Mozilla Apache FSF Eclipse Apple FSF
Exemple de produit   Red Hat Wayland FreeBSD NetBeans Firefox Apache GTK+ Eclipse Darwin MongoDB
Règles
Nom de l'auteur dans les sources x x x x x x x x x x x
Nom de l'auteur dans les binaires x x x x x
Réutilisation autorisée x x x   x x x x x x x
Distribution libre par et pour chacun x x x x x x x x x x x
Possibilité de faire un fork x x x x x x x x x x x
Peut être inclut dans un produit commercial x x x x x x x x
Compatible GPL 3 x x x x x x x
Changement de licence ultérieur possible x x
On doit publier le source modifié x x x x x x x x

Quelques précisions...

Possibilité de faire un fork: Créer une version dérivée du logiciel, et la publier sous un nom différent. Sous GPL, le fork doit conserver la même licence, le nom des authors doit être conservé et les modifications open source.

Compatible GPL 3. On peut utiliser du code sous cette licence, avec du code sous licence GPL. Une licence peut être compatible avec GPL 3 et pas GPL 2. En pratique, si on incorpore du code sous une des deux licences GPL, l'ensemble devient GPL.

Changement de licence ultérieur possible. Cela concerne uniquement le code sous la licence en question et non le code adjoint. Certaines licences permettent la fin de licence avec une nouvelle version du code, d'autres pas.

On doit publier le source modifié. Dans le cas où on distribue un logiciel sous forme binaire, après avoir modifié le source sous la licence, on doit publier ce source modifié, même si c'est fait par un canal séparé, mais accessible aux mêmes utilisateurs. Cela ne concerne donc pas l'utilisation personnelle.

Autres conditions...

Il est possible de diffuser un logiciel sous double licence, par exemple GPL et licence commerciale pour les professionnels. Les licences différentes concernent des catégories d'utilisateurs différents.

L'avis des juristes sur les licences...

Dans tous les cas une copie de la licence doit être incluse avec le code source et quelque fois avec le logiciel sous forme exécutable.